Représentations de Chocolat Blues, un véritable succès

Le vendredi 13 avril à Château Salins, samedi 14 avril à Metz, le clown Chocolat était de retour sur scène. 

La Ligue de l’enseignement FOL57 en partenariat avec l’Association Quai Est, Le Festival Le Livre à Metz et la ville de Château-Salins a organisé deux représentations de la pièce « Chocolat Blues« , tirée du roman de Gérard Noiriel (Chocolat clown nègre, Bayard, 2012), de la compagnie les Petits Ruisseaux.

« Chocolat Blues » est l’histoire d’un esclave cubain vendu à un marchand portugais et qui deviendra le premier artiste noir de la scène française. L’occasion d’aborder sous un angle neuf la question des discriminations, de l’intégration, de l’émancipation dans la société française contemporaine.

Pendant 55 minutes, le public a vécu l’histoire de Padilla, état civil qui lui sera donné après son décès, dit le clown chocolat.

Après la représentation, les spectateurs conquis ont échangé avec Gérard Noiriel qui s’était déplacé pour cette occasion. Un jeu de questions réponses sur la vie de Chocolat, le travail conséquent de recherche et d’analyse de Gérard Noiriel, l’objectif visé par ce spectacle au-delà de l’histoire de Padilla, le travail du comédien Gora Diakhaté, les discriminations et l’intégration hier et aujourd’hui, ainsi que le film « Chocolat » tiré du livre, réalisé par Roschdy Zem et dont l’interprétation de Omar Sy a été remarquée.

Deux belles soirées, où le spectacle vivant a véhiculé des messages de tolérance et d’acceptation de tous.